Half-Life 2:  Lost Coast

Half-Life 2:  Lost Coast (Windows)  2005


First cube mapping (allow the reflection cast by an object to correspond with the brightness of the light source, and lightmaps enable light bouncing and global illumination to be taken into account in the rendering), first refraction effects (make light account for the physical attributes of an object and to emulate the way light is reflected by water), advaved HDR - High-dynamic-range rendering (final version of Valve's high-dynamic-range technology adds a significant number of lighting effects to the engine, aimed at making the game appear more realistic), advanced bloom shading (blurring bright edges in the game world and emulating a camera's overexposure to light. For example, as the player exits a dark area into a light area, the new area is initially glaringly bright, but quickly darkens (some elements o thids techology appeared early in Call of duty (2003)

Half-Life 2:  Lost Coast
Original art

Gameplay video

Original trailer

Earliest Review- JeuxVideoPC.com (2005)
"Dix mois après l’annonce du développement, Valve a finit par sortir son niveau additionnel Lost Coast. Ce n’est pas trop tôt, parce que les joueurs commençaient à désespérer. Il faut dire qu’en même temps les développeurs ont du recoder une partie du moteur graphique pour intégrer la technologie HDR qui rend une lumière plus réaliste. En fait, il simule des effets de contrejour de l’oeil humain provoqué par les contrastes de lumière. Cela donne une petite touche sympathique même si on trouve cet effet un peu exagéré parfois.
Lost Coast demande un ordinateur plus puissant que celui recommandé pour le solo d’Half-Life 2. On le constate dès le début en voyant un nombre d’images par secondes plus bas. De toute façon, Steam vous préviendra si votre ordinateur n’est pas assez puissant pour jouer au jeu.
L’histoire est simple, vous vous réveillez sur le bord d’une plage, au pied d’une immense falaise surmonté par une église byzantine. Vous rencontrez alors un vieux pécheur qui parle d’une arme mise en place au sommet par le Cartel. Ni une ni deux, en grand fauteur de trouble que vous êtes, vous décidez d’aller détruire cette arme pour sauver le village voisin. Justement vous reconnaitrez vite les projectiles de l’arme qui a déjà servie à Ravenholm.
Excepté le HDR, le graphisme de Lost Coast est légèrement au dessus. Le niveau est un peu plus détaillé que ceux d’Half-Life 2, mais pas trop pour éviter de surcharger les petites cartes graphiques. Les concepteurs ont passé du temps à créer ce bout de terre avec ses vieux bâtiments perchés dessus. On reconnaît la qualité de design habituel de Valve, le réalisme et le souci du détail ne vous dépayseront pas.
Le modèle de personnage du pécheur est lui aussi assez bien réalisé. Tout comme pour l’environnement, ses textures bénéficient des effets de l’HDR. Par contre, il est juste là pour vous dire votre mission au début du niveau car ensuite vous le laissez sur place.
Côté armes, rien de nouveau et vous commencez avec la plupart des armes du jeu déjà en main.
L’autre nouveauté est l’ajout des commentaires audio disséminés dans toute la carte. Les développeurs vous expliquent le processus de fabrication de cet add-on et c’est assez amusant.
Valve n’a pas traduit en français le peu de parole qu’il y a dans Lost Coast. Vous pourrez donc activer les sous-titres français dans les options du jeu pour comprendre le vieux pécheur et les commentaires audio. Faites attention car quand vous activez les commentaires vous passez en mode invincible. Il sera plus logique des les écouter après avoir finit le niveau.
D’ailleurs, Valve nous promet d’ajouter ce système de commentaires audio dans ses futurs jeux s’il plait, c’est une bonne idée.
Par contre, Valve a manqué de sérieux et a laissé un gros bug dans le jeu. Quand vous chargez une partie, les soldats du Cartel morts sont de nouveau debout mais figés sur place, les bras écartés. Ce n’est pas bien grave car cela sera probablement corrigé dans les prochains jours.
Ils nous avaient prévenu, Lost Coast est juste une démonstration technologique, donc la durée de vie du niveau est assez courte, de l’ordre d’un quart d’heure, peut être plus si vous trainez en chemin. Je vous conseil donc d’y jouer en mode difficile.
Conclusion
On peut se dire "Tout ce temps pour ça !" On termine ce niveau en quelques minutes et on se sent un peu frustré. Il n’y a rien de vraiment intéressant dans Lost Coast, même pas le HDR puisqu’il était déjà disponible dans Day of Defeat Source.
Valve aurait mieux fait de ne pas sortir ce niveau et de l’inclure dans une suite d’Half-Life "

 

Earliest english Review - Computer Gaming World (CGW) (2006)
"Stiff-sounding show-and-tell wouldn’t matter much elsewhere, but this comes from the folks who made pheromones fearsome and robots our friends—and what they have to say is so interesting and insightful that cuing the next bobbing caption becomes incentive enough to stay tuned. And when full-of-ideas-but-never-full-of-himself director Gabe Newell offers his e-mail address and asks for our feedback, right away we know what to request: Give HL2 the treatment, too, please."

Trivia:
1)The Fisherman is the first Source character whose face was made from scratch without a real-life model.

2) First High-dynamic-range rendering was in  Riven: The Sequel to Myst (1997).

Site Developed from 2008-2014

Site Launched -2014, may

tags: history of videogames, ultimate history of video games, evolution of videogames, история видеоигр, история компьютерных игр,  history of video games,

ultimate history of videogames,#gaming #videogames #gamesHashtag